Témoignages

Témoignages


Guilherme - Échange BRAFITECH 2016

« Je viens du Brésil, j’ai 22 ans et je suis arrivé avec un niveau de Français A1.
Pour moi, participer à l’école d’été INSA Lyon a été un plus dans mes études parce que j’ai pu apprendre avec les autres camarades, avec moi-même et le professeur.
Aussi, l’école d’été m’a permis de connaître d’autres personnes, de nouvelles cultures et de me faire des amis.
Grâce à l’école d’été j’ai vu que les autres étudiants avaient les mêmes difficultés que moi, j’ai surmonté ma timidité et je n’avais plus peur ce qui m’a permis d’apprendre plus et mieux. Aujourd’hui je continue d’étudier le français et j’essaye de pratiquer avec les Français sans appréhension.
Plus tard, je souhaite continuer à étudier et pratiquer avec un stage industriel.

Mon école d’été en trois mots : ÉTUDIER, APPRENDRE, AMITIÉ »

Guilherme Miller  F., octobre 2016 - École d’été 2016. ECHANGE, BRAFITECH - 5e année ; GÉNIE ENERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENT.


Ioana - EURINSA 2014

« Etudiante Eurinsa à l’école d’été 2014, je viens de Roumanie et j’ai 22 ans.
Ce que j’ai le plus aimé dans l’école d’été ce sont les animations, les voyages et surtout les animateurs qui sont encore mes amis.  J’ai même pu apprendre l’espagnole grâce aux amitiés créées pendant cette période !
Pendant l’école d’été nous avons eu la possibilité de nous intégrer et de commencer à connaître Lyon et Villeurbanne avant la rentrée, du coup, au début de l’année scolaire, je n’étais pas toute seule dans un nouveau pays et je ne me sentais pas complètement perdue. En 2016, j’ai été nommée coordinatrice de l’école d’été pour le BDE, j’ai adoré mon poste et accueillir à mon tour les  étudiants internationaux !
Aujourd’hui je suis en troisième année de Génie Mécanique à l’INSA Lyon  et plus tard J’aimerais bien travaillé pour une entreprise internationale et pouvoir voyager.

Mon école d’été en trois mots : GENIALE, ENRICHISSANTE, AMIS »

Ioana P., octobre 2016 - École d’été 2014. EURINSA - 3 année, GENIE MECANIQUE.


Yaxian - ASINSA 2014

« Etudiante ASINSA, je viens de Chine et j’ai participé à l’école d’été en 2014.
Ce que j’ai aimé le plus dans l’école d’été ce sont les autres étudiants,  un souvenir inoubliable ! Ils étaient tous très gentils et nous avions tous envie de nous connaître même si nous venions de différents pays.
L’école d’été m’a permis de rencontrer des étrangers et de connaitre différentes cultures. Cela m’a beaucoup aidé pour l’intégration après la rentrée. Je connais déjà plein de gens des différentes filières, on se dit bonjour chaque fois qu’on se croise. J’ai progressé à l’oral, et j’ai plus de courage pour rencontrer les nouveaux Français de ma classe.
Aujourd’hui je fais mes études dans le département Bio-science en troisième année. Plus tard, je ne veux pas forcément travailler dans le domaine scientifique même si je suis dans une école d’ingénieurs, j’aime bien les missions qui demandent de la communication avec les gens donc je vais apprendre un peu l’économie et le marketing.
Mon conseil pour les futurs étudiants : Il faut sortir de sa chambre et rencontrer les nouveaux étudiants. N’ayez pas peur de votre niveau de langue, je connais des gens qui ne parlaient pas du tout français et qui se sont fait de très bons amis quand-même !

Mon école d’été en trois mots : AMUSANT, RENCONTRER, COMMUNIQUER. »

Yaxian P., octobre 2016 - École d’été 2014. ASINSA - 3e année ; BIO-SCIENCE.


Harris - FAS 2015

«  Le plus de l’école d’été pour moi c’est le fait de découvrir le campus et les personnes qui y sont déjà présentes, j’ai pu côtoyer un groupe d’étudiants Amerinsa et l’on a passé de très bon moments ensemble !
C’est aussi une étape intermédiaire qui permet d’éviter un choc trop violent entre le post-bac et le lycée et l’on dispose de plus de temps pour s’adapter.
Grâce à l’école d’été j’ai réalisé ce que je devais changer dans mes méthodes et mon comportement par rapport aux études, cela m’a évité d’avoir des notes très faibles au début de l’année.
Aujourd’hui, c’est ma deuxième année en FAS et tout se passe bien. Plus tard j’ai l’envie de partir étudier aux Etats-Unis ou en Australie et si l’occasion se présente de réaliser un double diplôme.
Mon conseil pour les futurs étudiants : Il ne faut pas se focaliser sur les points négatifs tels que la reprise des cours en plein été, car l’école d’été ce n’est pas juste des cours, c’est une expérience à part entière que je ne regrette pas d’avoir fait

Mon école d’été en trois mots : FUN, DECOUVERTE, TRANSITION. »

Harris B., 18 ans, octobre 2016 - École d’été 2015 en F.A.S - 2e année, F.A.S.


Thomas - IGB 2016

« Originaire de la Réunion, je suis en première année ASINSA et j’ai participé à l’école d’été de l’Institut Gaston Berger en 2016.
Ce que j’ai le plus aimé dans l’école d’été ce sont les sorties et les activités organisées pour connaître la ville mais elle représente surtout l'occasion de se faire de nouveaux amis.
L’école d’été a une réelle dimension internationale et le campus accueille des personnes de nationalités différentes ce qui est un plus pour les études. De plus, étant en filière internationale ASINSA j'ai maintenant  la chance d'être avec un coturne asiatique avec qui je peux pratiquer le chinois et lui le français avec moi.
Participer à l’école d’été m’a permis d’avoir des repères sur le campus à la rentrée. Aujourd’hui, j'essaie d'adapter ma méthodologie de travail au vu des premières notes que j'ai eues qui ne sont pas terribles même si on a abordé quelques notions en école d'été qui m'ont permis de comprendre plus facilement certaines leçons !
Je vais ensuite suivre le premier cycle avant de décider vers quel domaine m’orienter car le métier d'ingénieur est vaste avec beaucoup de débouchés.
Mon conseil pour les futurs étudiants : « Connaître son cours » n'est plus aussi facile qu'avant, il faut beaucoup de temps et d'énergie pour y arriver. Il ne faut surtout pas se décourager si l'on obtient de mauvaises notes même si cela peut être difficile !

Mon école d’été en trois mots : DECOUVERTE, RENCONTRE, AMBIANCE»

Thomas Z., 18 ans, octobre 2016 - Ecole d’été 2016. Convention diversité I.G.B. - 1re année.